Politique : Alpha Condé est bien favorable pour une nouvelle Constitution ( Aliou Barry)

0 2

Ces derniers temps en Guinée, le projet d’une nouvelle constitution a fait coulé beaucoup d’encres et de salives . Et les avis des citoyens  sont entre autres.  Les uns, sont ceux qui soutiennent le projet , les autres  par contre ne veulent entendre le mot. C’est dans ce sens que  notre rédaction a rencontré un activiste de la société civile guinéenne. Avec lui, plusieurs questions ont été abordé concernant ce sujet.Ce specialiste des questions de démocratie et activiste de la société civile guinéenne indique lors de cet entretien qu’il a accordé à la rédaction de loupegunee.com que  le professeur Alpha Condé est bien favorable au projet d’une nouvelle constitution. Selon lui, c’est un projet qui a démarré il y a un an.

<< S’il n’était pas favorable à ce projet, qu’est ce qui l’empêche de mettre fin à ça?  Faire une conférence de presse ou intervenir à la télévision d’État pour dire que ce n’est pas dans son esprit ni dans son calcul et ce n’est ni dans son projet de modifier ou de changer la Constitution . Et en 2020, il va céder la place >> s’interroge  t-il.

A  son avis, le silence actuel du président prouve à suffisance qu’il est l’instigateur du projet de nouvelle Constitution.

<< Comment un ministre des affaires étrangères peut faire une note aux ambassades  de la Guinée à l’étranger sans l’avis du chef de l’État qui l’a  nommé à ce poste ? À mon avis il est, lui même favorable à ce projet si non, il y a longtemps qu’il s’est prononcé pour dire que  »je ne suis pas d’accord’‘>>, ajoute Aliou Barry.

Selon cet activiste de la société civile guinéenne, l’histoire de la Guinée prouve aujourd’hui que Alpha Condé avait l’occasion à jamais de rentrer dans l’histoire en favorisant une alternance démocratique en Guinée.

≤< Ce monsieur s’est comparé à Mandela qui a fait 27 ans de prison. Il avait tout loisir de s’éterniser au pouvoir s’il voulait et je pense que beaucoup de sud-africains  auraient compris que Mandela meurt au pouvoir. Mais il a eu une réflexion simple en disant que si je veux que l’Afrique du Sud s’ancre dans la démocratie, il faut que moi même je donne l’exemple. Au bout de 5 ans, ce monsieur qui a fait 27 ans de prison a cédé la place. Et Aujourd’hui il y a des élections régulières en Afrique du Sud>>,  rappel t-il.

<< Comment on peut expliquer quelqu’un qui s’est battu toute sa vie pour soit disant la démocratie peut venir au bout de dix ans  Piétiner une constitution sur laquelle il a prêté serment deux fois? >>, a déploré cet activiste de la société civile.

poursuivant son intervention il dira:

<< En 2010 il avait l’occasion de dire que cette Constitution n’est pas bonne, << je propose un référendum >> pour la modifier, mais il attend 9 ans>>,  regrette Aliou Barry.

C’est qui n’est pas digerable chez Aliou Barry, c’est le silence qu’il qualifi,  » coupable  » de la part de la présidente actuelle du Conseil Économique et Sociale ( Rabiatou Sera Diallo) ndr concernant ce débat. C’est pour quoi il appelle à la population guinéenne à résister tout en favorisant une alternance politique en Guinée.

Mamadou Djiwo Bah 00224664379620

Leave A Reply

Your email address will not be published.