Labé-Société :Un camion-citerne de 3000 litres pour les sapeurs-pompiers

 Le service des sapeurs-pompiers de la commune urbaine de Labé vient de bénéficier d’un camion-citerne mis à sa disposition par la direction nationale de la protection civile. Ce camion-citerne d’une capacité de 3000 litres permettra aux agents d’intervenir rapidement partout où besoin se fera sentir.

La remise dudit camion a eu lieu jeudi 31 octobre 2019 par les autorités locales au siège du service bénéficiaire.
Depuis plus d’un an, le service des sapeurs-pompiers de Labé n’a pas un seul camion-citerne pouvant lui permettre d’assister les populations en cas d’incendie. Après plusieurs démarches menées par les autorités locales, la Direction nationale de la protection civile a répondu favorablement à la demande en cédant un des camions à sa représentation de Labé.
« Plusieurs efforts ont été fournis par les autorités pour avoir ce matériel aujourd’hui. Préservez-le pour léguer un bon héritage à nos enfants. Si vous brulez ou vous caillassiez cet unique camion-citerne alors que Labé a besoin de plus 4 citernes, ça sera une perte tout simplement. » a conseillé le gouverneur de région, El hadj Madifing Diané.
Chaque année, des incendies font des ravages à Labé dans les concessions, accompagnés parfois de pertes en vies humaines. Ce geste de la direction nationale du service des sapeurs-pompiers réjouit les bénéficiaires.
« C’est la direction nationale qui nous a donné un camion-citerne d’une capacité de 3000 litres. La commune, la préfecture et le gouvernorat ont pris des dispositions pour que ce bijou vienne à Labé. Pour l’entretien c’est seulement la vidange et le carburant si non c’est un bon engin. La population de Labé doit savoir que c’est pour elle et non pour l’Etat. S’il n’est pas caillassé, y’a pas de soucis » déclare le commandant du service des sapeurs-pompiers de Labé au micro du
A noter que le dernier camion-citerne avait été l’an dernier incendié quant les agents s’étaient déployés à Domby dans le quartier daka1 pour éteindre le feu dans la concession d’un présumé assassin d’un jeune du quartier.

Agp