Guinée: la LIDDA s’accentue sur la protection des droits humains en Afrique

En conférence de presse, la ligue pour les Droits et la Démocratie en Afrique LIDDA, a été officiellement lancée ce mercredi 23 septembre à Conakry. Objectif, contribuer à la protection et promotion des droits humains et des principes démocratiques en Afrique plus particulièrement dans l’espace CEDEAO.

Dr Mamadi Kaba, ancien président de l’INDH est le président de LIDDA.

« LIDDA a pour but d’harmoniser le combat pour la démocratie l’Etat de droit en Afrique de l’Ouest dans élan de solidarité. Elle envisage un partage et une mutualisation des bonnes expériences vécues sur le contient et ailleurs afin d’enrichir les expériences disponibles dans chaque Etat de l’Espace CEDEAO. Elle vise également à promouvoir la recherche des instruments  traditionnels de paix et de vivre-ensemble existants sur le continent afin de les mettre au service de la paix et de la stabilité dans la sous-région », déclare-t-il.

Poursuivant son intervention, il indique que LIDDA existera dans tous les pays d’Afrique de l’Ouest et travaillera à la promotion de de la démocratie et de l’Etat de Droit afin d’éviter le retour des coups d’Etat comme solution au désespoir des peuples.

<< Une autre mission que la LIDDA se fixe est la promotion d’élections libres, crédibles et sans violences dont les résultats sont susceptibles d’être acceptés de toutes les parties à travers la contribution à la sensibilisation et à l’observation électorale », ajoute M.Kaba.

Djiwo Bah 00224664379620 Onetopic84@gmail.com