Dissolution de l’Assemblée nationale: un collectif de la société civile se désolidarise

Si certaines associations et organisations de la société civile guinéenne prônent pour la dissolution de l’Assemblée Nationale , le collectif des plateformes de la société civile composé du CONASOC,MAOG,PNAPIC, et l’Alliance Futuriste se désolidarise de toute idée de dissolution de l’assemblée nationale.
<< Le collectif se désolidarise de toute idée de dissolution d’une quelconque institution de la République qui pourrait être assimiler à un coup d’État institutionnel, pendant que la Guinée n’est pas en transition >>, déclare la porte-parole du collectif.
De poursuivre, ce collectif indique qu’il est inopportun d’envisager une quelconque révision de la constitution.
<< Un tel comportement de positionnement est prétentieux, belliqueux, utopique et même anachronique >>,estime le collectif.
Il faut noter que, ce collectif des plateformes de la société civile guinéenne souhaite dans l’avenir, l’introduction de la candidature indépendante au cours de la prochaine révision de la constitution.

Ousmane Baldé 00224664379620